Sections

Vous êtes ici : Accueil / La Mairie / L'histoire

L'histoire

Située au pied de la Montagne Noire, face aux Pyrénées, la commune regroupe, depuis 1792, deux hameaux Brousses et Le Villaret, distants de deux kilomètres. Un troisième lieu-dit, le Rebombié, s’est rajouté en 1970. La plus ancienne mention de Brousses date du dixième siècle. Ce lieu, qui était le domaine direct des Comtes de Carcassonne, fut donné à l’Abbaye de Montolieu en 954. En 950, l’église Saint Etienne du Villaret est énumérée dans la Bulle du Pape Agapet parmi les possessions confirmées au monastère de Montolieu. La commune fait partie du Massif Central à une altitude comprise entre 229 mètres et 599 mètres. Son territoire étendu offre des paysages riches alliant végétaux méditerranéens, forêts de chênes verts, pins du Massif Central et affleurements de granit. Au cœur du Pays Cathare, entre Saissac et Lastours, Brousses et Villaret surplombe les vignobles du Cabardès et se situe à une vingtaine de kilomètres au nord-ouest de la Cité médiévale de Carcassonne, dans le département de l’Aude. Une liaison quotidienne en bus est assurée entre Carcassonne et la commune. Le canal du Midi passe à une dizaine de kilomètres et offre ses berges aux promeneurs pour de belles balades. Commune rurale, Brousses et Villaret est arrosée par deux cours d’eau principaux, La Dure et le Linon qui prennent leur source dans la Montagne Noire. Cette énergie hydraulique fut utilisée pendant très longtemps avec l’implantation de nombreux moulins et usines afin de moudre le grain, fabriquer du papier ou des tissus. Rattachée à la Communauté des Communes de la Montagne Noire depuis 2014, la commune fait partie du canton de Montréal depuis 2015.

Il n'y a aucun élément dans ce dossier pour l'instant.